top of page

11 conseils pour louer et conduire une voiture au Costa Rica 🚘

Dernière mise à jour : 6 mars


Louer une voiture est le meilleur moyen de profiter de vos vacances au Costa Rica et de maximiser votre expérience. La location d'un véhicule est l'option idéale si vous voulez aller n'importe où selon votre propre emploi du temps. Vous ne serez pas limité par les transports publics avec votre 4x4, vous pourrez donc visiter tous les endroits que vous désirez.

Voici quelques conseils avant de louer une voiture au Costa Rica.


1.Louer une voiture adaptée à vos besoins, privilégier le 4X4

Lorsque vous planifiez un voyage au Costa Rica, l'une des premières choses que vous devez faire est de choisir une voiture de location.


Et bien qu'il existe de nombreuses options, si vous recherchez une voiture capable de gérer le terrain accidenté du pays, vous devrez opter pour un 4x4.

Non seulement un 4x4 vous donnera la traction et le dégagement supplémentaires dont vous avez besoin pour naviguer sur les routes souvent cahoteuses du Costa Rica, mais il peut également vous aider à éviter de rester coincé dans la boue ou le sable. De plus, avec un 4x4, vous n'aurez aucun problème à franchir des pentes raides ou des rivières.


Que vous souhaitiez explorer l'arrière-pays ou simplement avoir l'esprit tranquille lors de vos prochaines vacances, n'hésitez pas à louer un 4x4. C'est la meilleure façon de voir le Costa Rica !


2. Connaître les différentes lois et réglementations en matière de conduite au Costa Rica

Le Costa Rica est un pays magnifique à explorer, mais il est important de connaître les lois et règlements locaux avant de prendre le volant.


Au Costa Rica, tous les conducteurs doivent être âgés d'au moins 18 ans et posséder un permis de conduire valide. Le code de la route est généralement similaire à celui des autres pays, mais il y a quelques différences importantes à connaître.

Par exemple, il est illégal de conduire en utilisant un téléphone portable, et tous les passagers doivent porter leur ceinture de sécurité à tout moment.

Les limitations de vitesse sont également plus faibles que dans de nombreux autres pays, il est donc important de prêter attention aux panneaux de signalisation lorsque vous conduisez.


En vous familiarisant avec les lois locales, vous pouvez vous assurer d'une expérience de conduite sûre et agréable au Costa Rica.



3. Souscrire une assurance pour vous couvrir en cas d’accident

Au Costa Rica, les sociétés de location de voitures sont tenues par la loi de proposer une assurance de base, mais celle-ci peut ne pas suffire à vous protéger en cas d'accident.


Il est toujours bon de souscrire une assurance supplémentaire pour vous couvrir, au cas où.

Il existe plusieurs options différentes, alors assurez-vous de faire vos recherches avant de prendre une décision.

Et n'oubliez pas qu'il vaut toujours mieux prévenir que guérir !



4. Être vigilant sur l'état de la route

L'axe routier au Costa Rica est globalement de bonne qualité et goudronné.Cependant certaines routes sont en mauvais état, avec de gros nids de poule, un revêtement irrégulier, cours d'eau à traverser.

En outre, de nombreuses routes sont étroites et sinueuses, ce qui rend difficile le dépassement des véhicules en sens inverse. Par conséquent, il est important de conduire prudemment et d'être prêt à affronter des obstacles inattendus.


N'oubliez pas non plus que de nombreuses voitures de location ne sont pas équipées de systèmes GPS. Par conséquent, il est conseillé d'utiliser des applications comme Navmii ou maps.me pour naviguer avec votre téléphone.



5. Ne pas conduire pas sous l'emprise de l'alcool - la législation costaricienne est très stricte à ce sujet

La conduite sous l'emprise de l'alcool est un délit grave au Costa Rica. La limite légale d'alcoolémie est de 0,5g dans le sang, et les conducteurs qui sont pris avec un taux d'alcoolémie supérieur à cette limite seront automatiquement arrêtés.


En outre, la loi costaricienne exige que tous les conducteurs se soumettent à un alcootest s'ils sont arrêtés par la police. Si vous refusez de vous soumettre à ce test, vous serez également arrêté. Les sanctions pour conduite en état d'ivresse sont sévères et peuvent inclure une peine de prison, une amende et la perte de votre permis de conduire.


Par conséquent, il est essentiel de ne pas dépasser la limite légale si vous envisagez de conduire au Costa Rica. Si vous n'êtes pas sûr d'être au-dessus de la limite, il est toujours préférable d'opter pour la prudence et de prendre un taxi.



6. Être attentif aux dangers potentiels de la route, comme les animaux qui traversent la route

Les routes du Costa Rica peuvent être traîtres. Les nids de poule et les ralentisseurs non marqués sont monnaie courante, et les conducteurs doivent être attentifs aux piétons, aux cyclistes et aux animaux qui partagent la route.

Il n'est pas rare que des iguanes, des serpents et d'autres reptiles prennent le soleil sur l'asphalte chaud, ou qu'un gentil paresseux décide de traverser la route.

Ces animaux peuvent sembler inoffensifs, mais ils peuvent être dangereux si les conducteurs ne sont pas prudents..

Si vous rencontrez un animal sur la route, soyez prudent et ralentissez pour éviter de le heurter.



7. Utiliser les phares la nuit et par mauvais temps

Au Costa Rica, il est important d'utiliser ses phares la nuit et par mauvais temps.

En effet, les routes ne sont pas bien éclairées et les nids de poule sont nombreux. De plus, il est difficile de voir les panneaux de signalisation.


Ainsi, en utilisant vos phares, vous pouvez mieux voir la route et éviter les accidents. En outre, la loi costaricienne impose l'utilisation des phares pour la conduite de nuit ou par mauvais temps. En respectant la loi, vous pouvez éviter de recevoir une contravention.

Enfin, en utilisant vos phares, vous aidez les autres conducteurs à vous voir et vous évitez les accidents.



8. Ne rien laisser en évidence dans votre véhicule

Le Costa Rica est un pays charmant et sûr, avec des gens aimables et une beauté naturelle à couper le souffle. Cependant, il est essentiel d'être conscient des dangers potentiels qui peuvent survenir lors d'un voyage.


Comme dans tous les pays, l'une des précautions les plus importantes à prendre est de ne rien laisser de visible dans votre voiture. Cela inclut les objets de valeur, les appareils électroniques et même la petite monnaie. Si possible, il est préférable de garder tous les objets hors de vue ou dans un coffre verrouillé.

En prenant cette simple précaution, vous pouvez contribuer à dissuader les voleurs potentiels.



9. Faire attention aux ralentisseurs

Le Costa Rica est une destination touristique très prisée, mais il convient également de noter les dangers potentiels que l'on peut y trouver.

Les ralentisseurs du pays, qui sont souvent situés loin de la limite de 10 cm comme en France, peuvent être un problème.

Ces dos d'âne peuvent être d'une taille inattendue, sans marquage et peuvent causer de sérieux dommages à votre voiture si vous ne faites pas attention.

Il est important de ralentir et de prendre son temps lorsque vous les franchissez.

Si vous ne savez pas comment les franchir, il est préférable de demander l'aide d'un habitant de la région.



10.Ne pas déplacer votre véhicule en cas d’accident

Au Costa Rica, il est important de rester avec votre véhicule si vous êtes impliqué dans un accident. Cela permettra d'assurer la sécurité de toutes les parties impliquées et facilitera l'enquête des autorités sur l'accident et la détermination de la responsabilité.

Au Costa Rica, la police est la seule autorisée à signaler un accident. Vous devrez également contacter le représentant chargé des sinistres de votre compagnie d'assurance afin de recevoir une copie du rapport.

En outre, le déplacement de votre véhicule peut entraîner des dommages supplémentaires, ce qui pourrait vous coûter plus cher à long terme.




73 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page